Subventions pour la cybersécurité en transport et mobilité

Dans l’univers des transports et de la mobilité, l’utilisation de systèmes connectés est, depuis près de 10 ans, une réalité croissante. Des avions aux voitures intelligentes, en passant par les systèmes de routage des transports collectifs, des milliards de données de contrôle, de gestion et de sécurité sont quotidiennement transmises. Qu’arrive-t-il quand des hackers en prennent le contrôle ?

par Prompt
Subventions pour la cybersécurité en transport et mobilité

Pour ne garder en tête que quelques exemples, des brèches dans des systèmes connectés ont déjà paralysé des villes comme Los Angeles, San Francisco et Copenhague, mis en danger des voyageurs aériens et révélés des secrets industriels de multinationales. Des situations dont les répercussions économiques, politiques et sociales sont importantes.

Il devient alors évident que les entreprises du domaine de la mobilité et des transports ont besoin d’avoir en main des systèmes de gestion pour protéger les échanges de données et ainsi éviter des brèches de sécurité qui mettraient les utilisateurs en danger.

Le PICQ : 12,6 millions de dollars pour protéger les entreprises contre la cybercriminalité

Au Québec, Prompt est fiduciaire du Programme d’innovation en cybersécurité du Québec (PICQ) qui offre des subventions pour le développement de projets dans ce domaine technologique stratégique. Depuis sa création en 2019, le PICQ a élaboré plus de 40 projets, contribué à hauteur de 12,6 millions de dollars pour une valeur totale des projets de recherche collaborative de plus 51 millions de dollars.

Si la majorité des projets financés émanent d’acteurs en cybersécurité, le PICQ représente également un attrait auprès d’entreprises clientes de ces solutions technologiques. Des entreprises du domaine médical, bancaire, des médias ou encore du domaine de la mobilité et des transports font aussi face à des défis liés à la protection des données, le transfert sécurisé d’information, etc.

 La cybersécurité au cœur des directives gouvernementales

Cette année, dans leurs budgets respectifs, les gouvernements provinciaux et fédéraux placent la cybersécurité au cœur de leurs préoccupations. Pour le Québec, la réussite du programme PICQ a permis l’annonce de la prolongation et la bonification du programme (1). Pour le Canada, une enveloppe budgétaire de 80 millions de dollars vient d’être annoncée afin de prioriser la cybersécurité à tous les niveaux : recherche et développement, commercialisation de systèmes, éducation etc. (2).

En écho aux grands projets d’infrastructures en transport des prochaines années, les opportunités d’innovation en matière de cybersécurité dédiées à la mobilité sont décuplées. Grâce à la mise en place de projets de recherche et développement, les entreprises de transports, de sûreté et de mobilité de Québec deviennent plus sûres, mais aussi plus compétitives. En effet, elles disposent de leurs propres outils qui répondent à leurs propres besoins. Si votre entreprise a un projet en tête et cherche du soutien financier et académique pour le réaliser, Prompt, comme détonateur d’innovation, est là pour vous accompagner.

Rendez-vous sur notre site web (www.promptinnov.com) pour plus d’information.
(1): http://www.budget.finances.gouv.qc.ca/budget/2021-2022/fr/documents/PlanBudgetaire_2122.pdf – p. 187
(2): https://www.newswire.ca/news-releases/le-gouvernement-du-canada-investit-pour-que-le-canada-devienne-un-chef-de-file-mondial-de-la-cybersecurite-885494189.html

 

Cet article de blogue est rendu possible grâce à notre grand partenaire Prompt dans le cadre du Forum Cybersécurité et sûreté dans les transports une initiative de Propulsion Québec et soutenu par le gouvernement du Québec.Nike footwear | Women's Nike Air Max 270 trainers – Latest Releases