Potentiel d’adoption de l’hydrogène vert dans le transport lourd et de longue distance au Québec 

Publié le 27 novembre 2023 Communiqué

Montréal, le 27 novembre 2023 — Propulsion Québec, la grappe des transports électriques et intelligents (TEI), et InnovÉÉ – le Regroupement sectoriel de recherche industrielle (RSRI) en énergie électrique, dévoilent ce jour une étude sur le potentiel de l’hydrogène vert pour le transport lourd et longue distance au Québec. 

« Les objectifs de décarbonation du gouvernement sont ambitieux. Bien que Propulsion Québec soit centré sur l’électrification, il était important d’offrir à nos membres et à l’écosystème un état des lieux à jour de l’hydrogène vert comme une des solutions du mix énergétique pour atteindre l’objectif d’un transport lourd québécois zéro émission » explique Michelle LLambias-Meunier, Présidente-directrice générale de Propulsion Québec. 

« InnovÉÉ est fier de présenter un rapport équilibré qui vient souligner l’importance d’utiliser les bonnes ressources aux bons endroits. L’hydrogène vert fait partie des solutions à notre disposition pour la transition énergétique et il est nécessaire de bien comprendre comment on peut en faire un outil judicieux pour la décarbonation de nos sociétés. » affirme Thierry St Cyr, Président-directeur général d’InnovÉÉ. 

L’alternative de l’électrification du transport lourd et de longue distance grâce à l’hydrogène vert ne devrait pas être mis en compétition avec la filière de la batterie, mais plutôt dans des créneaux complémentaires. L’absence présentement de solutions technologiques matures pour le transport lourd et de longue distance contribue à la pertinence de la démonstration de la filière à hydrogène ; la revue littéraire et les discussions avec les transporteurs ont permis de démontrer qu’il existe un potentiel pour le déploiement de cette technologie au Québec dans des contextes précis. Cependant, le manque de retours d’expériences et de visibilité demeurent des enjeux majeurs qui ralentissent l’adoption de cette solution par les transporteurs. 

Défis et opportunités des l’hydrogène vert pour le transport lourd 

Manque de camion, de stations de ravitaillement et des coûts élevés.  

Les quantités limitées d’énergie disponibles pour de nouveaux projets créent une incertitude face à l’octroi d’un bloc d’électricité. De plus, les camions à hydrogène sont encore peu disponibles sur le marché. Les utilisateurs doivent ainsi passer commande entre 2 et 3 ans avant la livraison du véhicule et la capacité de production de ces véhicules est très limitée. Le coût à l’achat d’un camion à hydrogène est supérieur à celui d’un camion diesel ou électrique à batterie, le coût actuel de l’hydrogène est lui le double du diesel.  

Développer des projets pilotes.  

Les projets pilotes constituent des tremplins efficaces vers l’adoption de la technologie. Le développement des projets d’hydrogène est long, notamment concernant les permis de construction. Il est donc important d’accélérer les processus d’octroi des permis, que ce soit pour le développement des stations de ravitaillement ou le développement d’usines de production d’hydrogène, afin que toute la chaine de valeur puisse avancer de concert. 

Des modèles d’affaires possibles au Québec 

Les camions de classe 8 (plus de 33 tonnes, charge incluse) peut constituer une cible idéale, avec des trajets ciblés, conséquents et récurrents afin que les parcours génèrent une demande prévisible. Cela pourrait faciliter le déploiement des premières stations de ravitaillement sur les axes routiers achalandés au Québec. Pour les opérateurs présentant des activités dans des secteurs isolés, il serait pertinent d’envisager des technologies transitoires (ex : retrofit des camions diesels) afin de mitiger le risque associé à l’approvisionnement. Un système de location, rendant le camion à hydrogène financièrement plus accessible aux opérateurs avec un amortissement maitrisé pourrait être encouragé pour favoriser son adoption. Un modèle décentralisé de production d’hydrogène, avec des électrolyseurs directement sur le site des stations avec une station tous les 200 km par exemple, apparait comme plus adapté au contexte du Québec. Dans tous les cas, le réseau de stations devrait être développé le long de corridors routiers structurants (type Québec/Windsor). 

Soutien gouvernemental

La mise en place des normes par le gouvernement soutiendra la transition vers une mobilité plus durable pour le transport lourd et de longue distance. Ces normes devront être accompagnées d’un plan de mise en œuvre, autant temporel, que géographique et financier. 

Cette étude a été réalisée grâce au soutien financier du gouvernement du Québec, ministère des Ressources naturelles et des Forêts, Canadian Hydrogen and Fuel Cell Association (CHFCA).  

Ce travail a également reçu le soutien de Mitacs dans le cadre de Stage de stratégie d’entreprise de Mitacs .

À propos de Propulsion Québec

La grappe des transports électriques et intelligents du Québec mobilise tous les acteurs de la filière autour de projets concertés ayant pour objectif de positionner le Québec parmi les leaders du développement et de l’implantation des modes de transport terrestre favorisant les transports électriques et intelligents. Créé en 2017, Propulsion Québec compte aujourd’hui plus de 260 membres de différents secteurs et déploie ses ressources selon sept chantiers distincts visant à développer et soutenir des projets innovants. La grappe bénéficie de l’appui financier du gouvernement du Québec, du gouvernement du Canada, de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), la ville de Québec, du Mouvement Desjardins, de Fasken, d’Hydro-Québec, de Québecor et de la CDPQ. 

À propos d’InnovÉÉ

InnovÉÉ a pour mission de stimuler, accompagner et financer des projets de recherche collaborative en lien avec l’industrie de l’énergie électrique au Québec. InnovÉÉ est un des neuf Regroupements sectoriels de recherche industrielle (RSRI) du Québec dont le principal partenaire financier est le ministère de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie (MEIE) du Québec. 

Pour plus d’informations :

Claire Maynadier

Directrice, communications et marketing par intérim

Poursuivre la lecture sur le sujet

Outil 29 février 2024

Répertoire des centres d’essais et des lois, règlements et normes du secteur des TEI

Recherchez un laboratoire pour mener vos essais et informez-vous sur les normes à respecter pour vous aider dans la conception d’un nouveau véhicule électrique ou de composantes de véhicules électriques. L’outil Répertoire des centres d’essais du secteur des transports électriques et intelligents (TEI) est un tableau de bord qui permet d’obtenir des informations sur les […]

Lire la suite
Outil 23 février 2024
Programme 18 août 2023

Défis Innovation

Le programme Défis Innovation finance des projets d’expérimentation en transports électriques et intelligents (TEI) menés par des entreprises au sein des ministères et organismes publics (MO) jusqu’à concurrence de 500 000 $ par entreprise.

Lire la suite
Communiqué 1 août 2023

Miser sur le transfert modal et la technologie pour une meilleure efficacité énergétique

Propulsion Québec, la grappe industrielle des transports électriques et intelligents (TEI), dépose aujourd’hui son mémoire dans le cadre de la consultation publique sur l’encadrement et le développement des énergies propres au Québec.

Lire la suite
Communiqué 29 mai 2023

Le Québec confirme sa volonté de figurer sur l’échiquier mondial

Propulsion Québec, la grappe industrielle des transports électriques et intelligents, salue l’annonce d’une zone d’innovation dans la Vallée de la transition énergétique (VTÉ) effectuée aujourd’hui.

Lire la suite
Communiqué 21 mars 2023

55 millions en innovation des transports mais des enjeux restent à adresser

Propulsion Québec, la grappe des transports électriques et intelligents, salue les investissements annoncés aujourd’hui par le ministre des Finances, Monsieur Éric Girard, en matière d’environnement, d’innovation et d’électrification des transports collectifs, dans le cadre du dépôt Plan budgétaire du Québec 2023.

Lire la suite
Article 16 mars 2023

Colibri : révolutionner la livraison en milieu urbain

Depuis le succès remporté par le projet pilote Colibri Maisonneuve, un second mini-hub de logistique urbaine a vu le jour dans l’est du Plateau Mont Royal. Avec ses 10 000 pi2, Colibri Iberville continue d’ouvrir la voie à la mise en place d’un système de livraison plus vert à Montréal.

Lire la suite