Forum Propulsion Québec sur la main-d’oeuvre

RÉFLÉCHIR AUX DÉFIS DE LA MAIN-D’ŒUVRE DANS LE CONTEXTE D’UNE INDUSTRIE EN TRANSFORMATION

Publié le 5 décembre 2019 Propulsion Québec Communiqué

Montréal, le 5 décembre 2019 — Propulsion Québec, la grappe des transports électriques et intelligents, a tenu aujourd’hui un Forum sur les défis de la main-d’œuvre dans le contexte d’une industrie en transformation auquel ont participé plus de 120 personnes, pour la plupart des représentants de l’industrie des transports. Cet événement fut l’occasion de discuter des enjeux liés à la main-d’œuvre qui touchent plus particulièrement l’écosystème innovant des transports électriques et intelligents (TEI) au Québec.

Des conférenciers issus du secteur industriel, des milieux économiques et municipaux ainsi que du secteur de la formation professionnelle ont pris part à cet événement d’une durée d’une journée, où il a notamment été question des répercussions de l’automatisation et de l’intelligence artificielle sur l’avenir du travail, de l’attraction de main-d’œuvre étrangère, de la transformation des métiers dans l’industrie des TEI, et du développement de nouvelles formations.

Propulsion Québec a profité de ce Forum pour dévoiler certaines conclusions préliminaires d’une étude qu’elle conduit actuellement avec la firme Marcon concernant la main-d’œuvre dans le secteur des TEI, qui connaît actuellement une transformation et une croissance soutenue. Plusieurs scénarios de déploiement des transports électriques et intelligents sur l’horizon 2050 ont été élaborés et confirment l’accélération de l’électrification et l’autonomisation des transports. Cette réalité aura un impact profond sur les besoins en main-d’œuvre et en formation, dont l’ampleur continue d’être étudiée par Propulsion Québec. L’étude finale devrait être révélée au printemps 2020.

Citations

« À l’instar d’autres industries, la main-d’œuvre constitue un enjeu de taille pour notre secteur en très forte croissance. Les exercices de réflexion, comme celui que nous avons réalisé aujourd’hui, visent à réfléchir aux pratiques innovantes en matière de formation, d’attraction et de rétention de personnel et à nous en inspirer pour permettre aux entreprises de la filière des transports électriques et intelligents de déployer leur plein potentiel et de contribuer à l’économie du Québec », a déclaré Sarah Houde, présidente-directrice générale de Propulsion Québec, la grappe des transports électriques et intelligents.

« Notre industrie vit actuellement une transformation profonde. L’autonomisation des transports, les avancées technologiques rapides et spectaculaires que connaît notre secteur ainsi que la croissance rapide du marché des transports électriques nous invite à réfléchir dès maintenant aux besoins de main-d’œuvre au sein de ces secteurs émergents et à créer des synergies entre les milieux industriels, les acteurs économiques et les instances académiques afin de préparer le terrain pour les exigences de demain  », poursuit-elle.

« Une étude récente réalisée par la firme KPMG pour le compte de la grappe et qui avait pour objectifs d’identifier les principaux freins à la croissance du secteur des transports électriques et intelligents au Québec a révélé que la disponibilité de compétences spécialisées et la disponibilité de la main-d’œuvre constituent des défis majeurs vécus par l’écosystème innovant en transports électriques et intelligents. Les entreprises de la filière et les acteurs économiques doivent réfléchir aux meilleurs moyens de répondre à cet enjeu de taille afin de permettre à cette filière d’avenir de prospérer et de se pérenniser au Québec », a-t-elle conclu.

Le Forum Propulsion Québec est organisé en partenariat avec Emploi Québec.

À propos de Propulsion Québec

La grappe des transports électriques et intelligents du Québec mobilise tous les acteurs de la filière autour de projets concertés ayant pour objectif de positionner le Québec parmi les leaders du développement et de l’implantation des modes de transport terrestre favorisant les transports électriques et intelligents. Créé en 2017, Propulsion Québec compte aujourd’hui plus de 140 membres de différents secteurs et déploie ses ressources selon sept chantiers distincts visant à développer et soutenir des projets innovants. La grappe bénéficie de l’appui financier du gouvernement du Québec, du gouvernement du Canada et de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) du Fonds de solidarité de la FTQ et de la Ville de Québec.

Pour tout renseignement :

Claire Maynadier

Directrice, communications et marketing par intérim

Poursuivre la lecture sur le sujet

Article 20 mars 2024

Batteries, stockage d’électricité et carburants de remplacement : McGill dans la course à l’innovation

Le Québec s’est engagé résolument dans la transition énergétique en promettant d’électrifier totalement ses transports, son chauffage et une partie du secteur industriel d’ici 2050. Les deux paliers de gouvernement et les multinationales investissent des milliards pour développer une filière québécoise de production de batterie. Hydro Québec dépose son plan d’action 2035 afin d’atteindre la cible de carboneutralité à l’horizon 2050.

Lire la suite
Communiqué 18 mars 2024

RDV En route 2024 ! attire un grand nombre de candidats intéressés par les métiers et les formations du secteur  des transports électriques et intelligents  

Montréal, le 18 mars 2024 — Propulsion Québec, la grappe des transports électriques et intelligents (TEI), avec la participation financière du gouvernement du Québec, a donné aujourd’hui le coup d’envoi de son événement phare de recrutement de main-d’œuvre, RDV En Route 2024 !, en présence de nombreux dignitaires et membres de l’industrie. Un grand nombre de […]

Lire la suite
Article 15 mars 2024

La FCSSQ : une institution aux premières loges d’une main-d’œuvre qualifiée répondant aux besoins du marché du travail

Au cœur de tous les enjeux du système public d’éducation, la Fédération des centres de services scolaires du Québec (FCSSQ) met son expertise au service du réseau afin de renforcer l’excellence et l’innovation, notamment au bénéfice de la qualification de la main-d’œuvre.

Lire la suite
Article 12 mars 2024

Planifiez votre relève avec Polytechnique Montréal, un savoir durable!

Dans le but de former une relève responsable, engagée et outillée pour répondre aux besoins de la société, Polytechnique Montréal s’est engagée à renforcer la place du développement durable dans tous ses programmes de formation.

Lire la suite
Article 12 mars 2024

La FSG : un vaste terrain de jeu pour propulser l’électrification des transports

Par la variété des dimensions auxquelles touchent les transports électriques et intelligents, il est plus que nécessaire de solidifier le processus de développement des projets avec une collaboration multidisciplinaire. En étant la seule faculté au Québec rassemblant l’expertise de scientifiques, d’ingénieures et d’ingénieurs sous un même toit, la Faculté des sciences et de génie (FSG) de l’Université Laval est l’endroit par excellence pour apprendre à maîtriser ces projets complexes et novateurs!

Lire la suite
Article 12 mars 2024

Électrification d’une voiture de course Formule SAE

Formule ETS, un club étudiant de l’École de technologie supérieure (ÉTS) a embrassé la transition énergique en relevant un défi de taille : le passage d’un moteur thermique à un train tout électrique. Cette transformation a ouvert la voie à plusieurs améliorations et de meilleures performances lors des compétitions. L’an dernier, Formule ETS remportait la 1re place à la FSAE Michigan, la plus prestigieuse compétition en Amérique du Nord.

Lire la suite
Article 12 mars 2024

Vers un avenir électrique : Les défis et opportunités d’une grande transition pour la Société de transport de Laval

Alors que le Québec s’est engagé à diminuer massivement ses émissions de gaz à effet de serre, le transport en commun représente un secteur clé pour notre avenir collectif et joue un rôle important dans la gestion des nombreux enjeux de congestion routière. Dans ce contexte, l’électrification du transport public est aussi un vecteur de développement durable et de lutte aux changements climatiques.

Lire la suite
Communiqué 20 novembre 2023

Électrifier les talents : nouvelles formations et métiers émergents pour répondre au besoin croissant de l’industrie des transports électriques

Élexpertise – Comité sectoriel de la main d’œuvre de l’industrie électrique et électronique, avec le soutien de Propulsion Québec et la participation du Cégep de St-Jérôme, publie ce jour une cartographie des besoins de formations et des nouvelles compétences des professions liées à la conception et à la fabrication de véhicules électriques.

Lire la suite
Article 9 mars 2023

HOMMAGE AUX FEMMES DANS NOTRE ÉCOSYSTÈME : Portrait de la situation dans le domaine public

Le secteur du transport a longtemps été composé à très grande majorité d’hommes. Depuis une dizaine d’années, les femmes prennent de plus en plus place aux tables de discussion, dans la direction et sur les conseils d’administration de différentes sociétés et organisations phares pour notre écosystème.

Lire la suite
Article 5 janvier 2023

LeddarTech : un logiciel automobile au service des systèmes d’aide à la conduite et de conduite autonome

Basée à Québec, Canada, LeddarTech est une entreprise de logiciels automobiles fondée en 2007 qui développe et propose des solutions de perception complètes permettant le déploiement d’applications ADAS et de conduite autonome.

Lire la suite