Carrière en vedette : mécanicien(ne) de vélos électriques

Publié le 24 février 2021 Propulsion Québec Article

Dans le cadre du projet mobilisateur En route ! de Propulsion Québec, plusieurs métiers te seront présentés afin de te faire connaître des opportunités de carrières prometteuses au sein d’une industrie en pleine croissance. Le secteur des transports électriques et intelligents est un domaine d’avenir au Québec ! Apprenons-en un peu plus à propos du métier de mécanicien(ne) de vélos électriques. Pour ce faire, nous sommes allés à la rencontre des gens de BIXI Montréal et de CycloChrome !

Pour exercer ce métier, tu dois d’abord et avant tout être un(e) passionné(e) de vélo ! Que tu sois ou non un expert de la mécanique du vélo, tout s’apprend puisque l’équipe de CycloChrome peut te former à l’interne afin que tu deviennes un AS de la réparation et de l’entretien de vélos électriques. CycloChrome procède à l’entretien et à la réparation des vélos électriques de la flotte BIXI Montréal, qui compte 7 270 vélos standards et 1 000 vélos électriques.

Témoignage

« Ce qui m’a toujours plu avec ce métier est de pouvoir mettre et garder les gens en selle. Le vélo participe au bien-être de tellement de gens ! Je trouve que le vélo électrique c’est la suite logique pour du transport actif convivial. J’adore le troubleshooting qui vient avec les réparations, c’est parfois un quiz mais c’est ça qui rend encore plus satisfaisant la résolution du problème. Ça me donne l’occasion de me salir les mains un peu mais aussi de me servir de ma tête et à la fin de la journée, je peux voir le résultat concret de mon travail. »

-Julien Levesque

Mode de transport de plus en plus en demande dans les grands centres urbains comme Montréal, le vélo électrique fera partie intégrante de la mobilité de demain avec son accessibilité grandissante. Cela dit, comme tout véhicule, les vélos électriques brisent, nécessitent un entretien accru et de bon(ne)s mécanicien(ne)s de vélos électriques doivent être disponibles pour garder la flotte à son taux de roulement habituel. C’est là que l’équipe de CycloChrome arrive en renfort, en collaboration avec BIXI Montréal. Par ailleurs, le gouvernement du Québec annonçait récemment son intention d’étendre l’offre de vélos en libre-service partout en province.


Une carrière qui correspond à tes valeurs

Le métier de mécanicien(ne) de vélos électriques comblera tous les passionnés de vélo et les amoureux de la ville qui se déplacent régulièrement avec ce mode de transport pratique et écologique. Cette opportunité de carrière rejoindra assurément tes valeurs écoresponsables et tu feras partie intégrante du changement. Rien de plus gratifiant qu’occuper un emploi qui contribue au développement de la mobilité de demain et à la protection de l’environnement, en offrant une solution durable et écologique. 

Si tu détiens une formation en électronique, en mécanique ou en électricité, CycloChrome peut te former et te permettre d’évoluer au sein d’une industrie en forte croissance, en plus de t’offrir des possibilités d’avancement, peu importe ton niveau d’études et d’expérience. Plusieurs autres métiers s’offrent aussi à toi, comme celui de technicien au soutien technique pour les terminaux sur rue. Ce dernier procède à la réparation des équipements électroniques du terminal et veille à ce qu’ils soient bien alimentés en faisant la maintenance et le chargement des batteries. Depuis 2019, il y a également des chauffeurs qui installent et retirent les batteries de la flotte des vélos électriques.

Description sommaire du métier 

L’ensemble des tâches habituelles associées à l’entretien d’un vélo s’appliquent :

  • Évaluation de l’état de la bicyclette, nettoyage et lubrification des composantes ;
  • Ajustements des freins et des vitesses ;
  • Entretien des roulements ;
  • Alignement des roues ;
  • Etc.

S’ajoute à cette liste la vérification du bon fonctionnement du système à assistance électrique et de ses lumières. Quand le système ne fonctionne pas correctement, il faut procéder à son dépannage en suivant une logique qui se repose sur les relations d’interdépendance des composantes. Une grande variété de systèmes à assistance électrique se trouve sur le marché, il est donc essentiel de comprendre leur fonctionnement typique afin que l’expertise du/de la mécanicien(ne) transcende les différences entre les marques.

Formation nécessaire pour exercer ce métier

Une formation professionnelle connexe est un atout. Beaucoup de formations professionnelles véhiculent les connaissances de bases essentielles au travail mécanique en atelier, comme un DEP en Électricité, en Électromécanique de systèmes automatisés ou en Technologie de maintenance industrielle. Savoir utiliser une variété d’outils manuels et électriques, avoir des connaissances de base en électricité et comprendre la logique du dépannage de systèmes à composantes multiples sont tous des compétences-clés pour être mécanicien(ne) de vélos électriques. La mise en place prochaine de formations axées sur le vélo électrique par des acteurs comme CycloChrome viendra faciliter grandement l’obtention de ces connaissances variées.

À propos de BIXI Montréal


BIXI Montréal est un organisme à but non lucratif créé par la Ville de Montréal pour gérer le système de vélo-partage dans la métropole. À l’automne 2020, le réseau comprend 7 270 vélos standards et 1 000 vélos électriques sur le territoire montréalais, ainsi qu’à Westmount, Montréal-Est, Mont-Royal, Longueuil et Laval. Beaucoup plus qu’un simple mode de transport, BIXI est aujourd’hui un fabuleux raccourci qui permet de circuler librement dans la ville quand on le désire pour aller où l’inspiration et/ou le devoir nous mène. 

À propos de CycloChrome

École-entreprise d’économie sociale offrant une formation spécialisée en réparation de vélos (accréditée par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur). CycloChrome favorise, chez les jeunes, le développement des compétences liées à la mécanique vélo, tout en les préparant à intégrer le marché du travail et en les épaulant afin qu’ils puissent compléter leur diplôme d’études secondaires (DES).

Apprenez-en plus sur les formations présentées dans cet article :

Ce contenu partenaire a été produit dans le cadre du projet En route! – La destination carrières en transports électriques et intelligents.

Poursuivre la lecture sur le sujet

Communiqué 20 novembre 2023

Électrifier les talents : nouvelles formations et métiers émergents pour répondre au besoin croissant de l’industrie des transports électriques

Élexpertise – Comité sectoriel de la main d’œuvre de l’industrie électrique et électronique, avec le soutien de Propulsion Québec et la participation du Cégep de St-Jérôme, publie ce jour une cartographie des besoins de formations et des nouvelles compétences des professions liées à la conception et à la fabrication de véhicules électriques.

Lire la suite
Article 9 mars 2023

HOMMAGE AUX FEMMES DANS NOTRE ÉCOSYSTÈME : Portrait de la situation dans le domaine public

Le secteur du transport a longtemps été composé à très grande majorité d’hommes. Depuis une dizaine d’années, les femmes prennent de plus en plus place aux tables de discussion, dans la direction et sur les conseils d’administration de différentes sociétés et organisations phares pour notre écosystème.

Lire la suite
Article 5 janvier 2023

LeddarTech : un logiciel automobile au service des systèmes d’aide à la conduite et de conduite autonome

Basée à Québec, Canada, LeddarTech est une entreprise de logiciels automobiles fondée en 2007 qui développe et propose des solutions de perception complètes permettant le déploiement d’applications ADAS et de conduite autonome.

Lire la suite
Article 14 décembre 2022

Les politiques industrielles traceront-elles l’avenir des industries québécoises ?

L’économie québécoise – et plus largement mondiale – fait face à des enjeux multiples : crise climatique, problèmes d’approvisionnements, pénuries de main d’œuvre, inflation etc. Bien que le Québec regorge de ressources, de savoir-faire et d’expertises, un exercice pour structurer, planifier les actions et développer les activités industrielles est maintenant à l’ordre du jour.

Lire la suite
Article 30 novembre 2022

Construisez l’avenir de la mobilité durable avec nous

Alors que partout dans le monde, les besoins de mobilité ne cessent de croitre, les villes et les pays doivent mettre en place des solutions de transport qui permettent de réduire les émissions de gaz à effet de serre, les embouteillages, la pollution et les impacts associés sur la santé publique.

Lire la suite
Article 24 novembre 2022

L’Université de Sherbrooke, branchée sur l’innovation

Vous souhaitez réaliser un projet, mais vous manquez de soutien pour y arriver ? Le Groupe de partenariats d’affaires (GPA) de l’Université de Sherbrooke est la ressource clé en matière de recherche et développement pour les entreprises québécoises.

Lire la suite
Article 23 novembre 2022

Mécanique de véhicules lourds routiers – Autobus urbains : Un réel besoin au Québec!

En 2022-2023, le CFP Paul-Rousseau souhaite offrir la toute première cohorte du DEP-MVLR adapté aux autobus urbains.

Lire la suite
Article 22 novembre 2022

Dana fournit des solutions électrodynamiques pour faire progresser la mobilité mondiale et offre une multitude d’opportunités de carrière

Le marché mondial des solutions de mobilité électrique continue de se développer, entraînant une forte demande de technologies innovantes qui permettront d'améliorer la conception, l'efficacité et les coûts des véhicules. 

Lire la suite
Article 22 novembre 2022

Former les techniciens de demain

Depuis 2014 le Cégep de Saint-Jérôme est aux premières loges de l’électrification des transports au Québec. Seul collège offrant un programme de formation en technologie des véhicules électriques, il a fait naître la toute première génération de techniciens spécialisés en conception et fabrication de transports innovants.

Lire la suite
Article 21 novembre 2022

La planification de votre relève passe par Polytechnique, un savoir durable!

Dans le but de former des professionnels responsables, engagés et outillés pour répondre aux besoins de la société, Polytechnique Montréal s’est engagée à renforcer la place du développement durable dans tous ses programmes de formation.

Lire la suite