Horizon 2050 TEI : Impacts sur la main-d’œuvre et la formation

par Propulsion Québec
Horizon 2050 TEI : Impacts sur la main-d’œuvre et la formation

Photo par Émilie Pelletier

Propulsion Québec dévoilait, en juillet dernier, une vaste étude « Horizon 2050 et besoins en main-d’œuvre et formation du secteur des transports électriques et intelligents » qui brosse le portrait actuel de la grappe en matière de main-d’œuvre et de formation. Les grandes lignes de cette étude nous indiquent comment l’industrie des TEI tendra à évoluer au cours des 30 prochaines années, ce qui nous permet de voir poindre à l’horizon les différents besoins en formation et en main-d’œuvre qualifiée.

Transformation du parc de véhicules nord-américain

Diminution du parc de véhicules : selon l’étude, il est attendu que le parc de véhicules nord-américain diminuera au cours des prochaines décennies, contrairement à ce qu’une évolution « normale » aurait laissé présager.

Croissance marquée de certaines catégories de véhicules : les TEI transformeront la nature du parc de véhicules en Amérique du Nord sur un horizon à long terme (2050) avec une baisse marquée des véhicules légers, une hausse majeure du nombre de véhicules moyens et lourds et une hausse significative des véhicules ferroviaires.

Forte augmentation des véhicules électriques et intelligents à prévoir d’ici 2050 :
malgré la diminution progressive du nombre total de véhicules légers, la croissance vers des véhicules électriques et intelligents des catégories de véhicules moyens et lourds est d’autant plus marquée, car l’offre de ces véhicules est encore quasi inexistante.

Évolution de la part des véhicules électriques et intelligents dans le parc nord-américain


Pour en savoir plus, consultez le sommaire exécutif de l’étude >>>

Impacts sur la chaîne de valeur dans l’industrie québécoise

Le potentiel en électrification des transports se matérialisera plus rapidement car le secteur entre dans sa phase de croissance.

En électrification des transports, on prévoit une importante demande dans la fabrication et le service pour les véhicules moyens et lourds ainsi que pour les infrastructures de recharge.

Du côté du transport intelligent, on n’anticipe pas de croissance du véhicule autonome avant 2030. L’impact se fera davantage sentir au niveau de la recherche et du développement à court et à moyen terme, en particulier dans l’optique et la photonique appliquées au transport (senseur et capteurs) et dans l’analyse de l’information (IA, traitement de l’image, etc.).

Les TEI : un secteur important d’opportunités d’emplois

La croissance et la transformation du secteur des transports électriques et intelligents recèlent de nombreuses opportunités et entraîneront une évolution importante de la main-d’œuvre. Propulsion Québec, à travers le chantier Talent et main-d’œuvre, aidera l’industrie des transports électriques et intelligents (TEI) à accéder à une main-d’œuvre qualifiée.

À la suite des recommandations du rapport, le projet mobilisateur carrières dans le secteur des TEI est né. Ce projet a deux objectifs :

  1. Bâtir la notoriété du secteur des transports électriques et intelligents
  2. Attirer des étudiants, finissants, travailleurs d’autres secteurs et chercheurs d’emploi à joindre les rangs du secteur des TEI

Le projet se décline en trois volets :

  1. Campagne de promotion
  2. Salon virtuel
  3. Microsite dédié aux carrières en TEI

Pour en savoir plus sur le projet carrières :

  1. Contactez-nous par courriel à julie.perreault-henry@propulsionquebec.com;
  2. Prenez part à notre initiative en consultant notre plan de partenariat >>>

Sneakers Store | Nike React Element 87