Déploiements d’ambulances électriques au Québec

Publié le 8 mars 2024 FAQ

Afin de s’assurer du succès de l’intégration de l’ambulance électrique sur le territoire québécois, Propulsion Québec propose la première phase de déploiement des ambulances électriques sous forme de projet de démonstration en situation réelle. Ce dernier se déploiera dans plusieurs régions ayant des environnements différents. Le ministère de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie, par le biais du programme d’appui aux projets de développement économique, soutient financièrement le projet à hauteur de près de 1,2M$ afin de mener à terme le projet.

La mise à l’essai en conditions réelles sur les routes du Québec constitue la dernière étape déterminante afin de démontrer la capacité de ce véhicule 100% électrique à s’adapter à l’environnement québécois.

Accéder à la FAQ.

Objectifs du projet

Démontrer la fiabilité des ambulances entièrement électriques en conditions réelles et diversifiées.

Documenter l’expérience et la mise en service des ambulances électriques afin de rassurer et convaincre les exploitants et la clientèle.

 

Valider des systèmes de recharge innovants et mieux adaptés aux opérations des services préhospitaliers.

Réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) relatives à l’utilisation des ambulances (objectif développement durable fixé pour les compagnies ambulancières).

Mettre en œuvre le projet auprès des exploitants et de la population.

Démontrer l’acceptabilité sociale pour un déploiement généralisé des ambulances électriques au Québec.

Le projet qui s’échelonnera sur une période minimale de deux ans, permettant de couvrir deux saisons hivernales. Il s’agit d’une opportunité de mettre de l’avant le savoir-faire du manufacturier québécois, dans un contexte d’utilisation particulièrement contraignant, dû notamment aux distances éloignées en région et au climat du Québec. Pour chaque ambulance, des bornes de recharge seront déployées au garage de l’entreprise et, au centre hospitalier desservi ou aux postes d’attentes identifiés. Cette démonstration en situation réelle permettra également d’amasser des données stratégiques pour l’amélioration/développement des ambulances électriques, par exemple l’évaluation de l’autonomie des batteries selon les distances entre les hôpitaux des régions.

Les entreprises participantes au projet bénéficieront des infrastructures de recharge en plus d’un accompagnement personnalisé d’experts en électrification des transports pour la formation, la mise en service et l’exploitation des véhicules et des infrastructures de recharge. 

Les ambulances électriques acquises dans le cadre du projet seront réparties sur le territoire québécois, dans différentes régions urbaines, périurbaines et rurales. Les participants au projet pilote seront sélectionnés selon des critères d’identification et de priorisation, selon un processus neutre et anonyme.

UN PROJET EN PARTENARIAT AVEC

FAQ

Projet pilote – informations générales

  1. Pourquoi Propulsion Québec a choisi de mettre sur pied un projet pilote portant sur l’électrification du transport ambulancier ?

    Depuis plus de 5 ans, Propulsion Québec, la grappe des transports électriques et intelligents (TEI) a comme mission d’accélérer le développement de l‘industrie québécoises des TEI en appuyant le développement d’une économie verte et durable québécoise. Le Québec détient actuellement tous les atouts, soit une électricité disponible, des ressources naturelles abondantes, une grande expertise en recherche de haut calibre et un savoir-faire industriel reconnu à l’échelle internationale, notamment une filière industrielle forte en électrification des transports.

    Le projet pilote de déploiement d’ambulances électriques au Québec entre donc dans la volonté de réaliser concrètement la décarbonation des transports terrestres de la province et de mettre de l’avant les innovations et les grandes avancées du secteur des transports québécois.

  2. En quoi consiste le projet pilote ?

    Ce projet pilote consiste à donner du soutien financier, opérationnel ainsi qu’au niveau de la gestion du changement aux entreprises ambulancières participantes, en appuyant la mise en service de dix véhicules ambulanciers électriques dans différentes régions et zones ambulancières du Québec.

     

    Le projet pilote est administré par Propulsion Québec avec le soutien de l’Institut du véhicule innovant. Propulsion Québec assurera la sélection des entreprises participantes au projet pilote, les accompagnera dans leur démarche d’électrification, et assurera un usage optimal des ressources financières investies dans cette initiative.

    Le projet pilote a une durée de deux ans (24 mois) et se terminera en avril 2026.

  3. À qui est-ce que le projet pilote s’adresse-t-il ?

    Toutes les entreprises ambulancières du Québec peuvent y participer. Pour participer, les entreprises intéressées auront à fournir des informations de nature opérationnelle, administrative et technique. Le partage de ces informations aux fins de la qualification au projet pilote permettra à Propulsion Québec de déterminer l’éligibilité des entreprises en fonction de critères établis, incluant une analyse de la capacité du véhicule ambulancier électrique à réaliser sa mission projetée au sein de la zone ambulancière.

Modalités et processus de candidature

  1. Quelles sont les modalités du projet pilote ?

    Le projet qui s’échelonnera sur une période de deux ans prévoit un accompagnement pour l’acquisition de 10 ambulances électriques et des infrastructures de recharges requises. Pour chaque ambulance acquise, des bornes de recharge seront déployées au garage de l’entreprise et, au centre hospitalier desservi ou aux postes d’attentes identifiés.

    Le coût de participation au projet est de l’ordre de 450 000 $ par zone ambulancière (montant final sera confirmé lors de la commande selon les options sélectionnées). Après signature de l’entente de participation au projet, un dépôt de 130 000 $ doit être versé au moment de la commande (mai 2024) et le solde restant devra être versé au moment de la livraison du véhicule.

    Ce coût de participation, soutenu par des aides financières gouvernementales des deux paliers (sous réserve des critères standards d’éligibilité), inclut : l’acquisition d’une ambulance Demers eFX subventionnée d’une valeur de 775 000 $ (sans option), une borne de recharge et de son installation sur un site d’attente hors-caserne d’une valeur d’environ 75 000 $ et un accompagnement personnalisé jusqu’en avril 2026 offert par Propulsion Québec, l’Institut du véhicule innovant et Demers Ambulances.

    Les entreprises participantes au projet pourront également se prévaloir d’une aide financière à la hauteur de 50 % du coût d’installation et d’acquisition des bornes de recharge en caserne en vertu du programme Transport vert qui soutient les entreprises. Les détails peuvent être consultés ici.

    Selon le nombre d’entreprises intéressées éligibles, il est possible qu’une même entreprise puisse se voir offrir l’accès à plus d’une participation (soit plus d’un véhicule ambulancier) dans le cadre du projet pilote. Selon les critères établis, une entreprise ne peut obtenir plus de quatre participations au projet pilote et est limitée à un véhicule électrique par zone ambulancière.

  2. Quelles sont les principales étapes du processus de candidature et quel est l’échéancier du projet pilote ?

    Tout a été pensé pour que le processus de candidature soit simple, efficace et clair pour les entreprises.

    Les entreprises intéressées doivent compléter le formulaire avant le 15 avril 2024 à 23 h 59 HE. À compter de la clôture des candidatures, Propulsion Québec procédera à une analyse des dossiers reçus sur la base d’une grille objective et communiquera rapidement avec les entreprises présélectionnées. Un délai de deux à trois semaines et à prévoir entre la période de clôture des candidatures et la prise de contact avec les entreprises présélectionnées.

    Ces entreprises seront alors invitées à partager des données opérationnelles historiques en lien avec la zone à desservir par le nouveau véhicule ambulancier électrique. Ces données seront analysées en collaboration avec l’Institut du véhicule innovant et de Demers Ambulances aux seules fins de qualification.

    Les entreprises sélectionnées seront invitées à confirmer leur participation au projet au maximum quatre semaines plus tard et à placer une commande pour le véhicule. Le solde restant sera payable au moment de la prise de possession du véhicule ambulancier électrique entre le mois de septembre 2024 et janvier 2025 selon l’ordre d’assignation des véhicules.

    Entre le moment où la participation de l’entreprise aura été confirmée et la prise de possession du véhicule, un accompagnement en planification de gestion du changement sera offert, notamment pour ce qui est de l’implantation des bornes de recharge et de la formation. À noter que Propulsion Québec s’occupera également de travailler avec les autorités gouvernementales concernées pour prévoir l’accès à des bornes de recharge à l’urgence des centres hospitaliers des territoires des entreprises participant au projet pilote.

  3. Pourquoi une limite de dix véhicules a-t-elle été fixée pour l’ensemble du Québec ?

    Le gouvernement du Québec soutiendra la première phase d’électrification du secteur des services ambulanciers afin d’évaluer le type de support nécessaire à un déploiement à plus grande échelle. Pour le moment, il n’est pas prévu de permettre de soutenir le déploiement de plus de dix véhicules ambulanciers électriques.

    Toutefois, une manifestation importante d’intérêt à l’égard de l’électrification du secteur ambulancier dans le cadre de la période de mise en candidature du projet pilote pourrait encourager la mise en œuvre de nouvelles mesures de soutien financier.

    Des entreprises souhaitant acquérir des véhicules Demers eFX à l’extérieur du cadre du projet pilote, sans toutefois bénéficier des mêmes avantages financiers que dans le contexte du projet, peuvent communiquer directement avec Demers Ambulances pour connaitre les modalités financières et échéanciers de livraison.

  4. Quel est le rôle de Propulsion Québec ?

    Propulsion Québec est la grappe des transports électriques et intelligents du Québec. Son rôle est d’assurer la sélection des entreprises ambulancières sur la base de critères objectifs, et l’accompagnement des entreprises ambulancières participantes au projet pilote – incluant au niveau de l’implantation des infrastructures de recharge. Les entreprises ambulancières profiteront de cet accompagnement sur l’ensemble des volets du projet pilote, et ce jusqu’à la fin de celui-ci en avril 2026. De plus, les participants jouiront d’une visibilité accrue durant la période du projet pilote.

  5. Quels sont les critères de sélection ?

    Les entreprises dont les candidatures seront retenues sont celles qui souhaiteront s’engager dans la voie de l’électrification graduelle du transport ambulancier. Ce sont également celles qui accepteront, dans le cadre du projet pilote, de partager des données non-confidentielles d’exploitation des véhicules de leur flotte existante afin de permettre de confirmer préalablement que le véhicule ambulancier électrique répond au besoin des entreprises candidates et est adapté à leur réalité opérationnelle.

    Un des objectifs est de s’assurer une représentativité régionale dans le cadre du projet pilote, de sorte que des véhicules ambulanciers électriques soient implantés dans différentes régions et zones ambulanciers de la province.

  6. Quelles informations devrais-je partager dans la phase de simulation opérationnelle ?

    Des données de géolocalisation historiques de 18 mois, sans informations confidentielles ou nominatives, seront demandées.

    Ces données sont recueillies exclusivement avec l’objectif spécifique de confirmer que le véhicule ambulancier électrique Demers eFX puisse bien répondre aux besoins opérationnels, ainsi qu’afin de planifier adéquatement les besoins d’infrastructure de recharge selon la mission de l’ambulance.

  7. Est-ce que les coûts de participation au projet pilote tiennent compte des subventions versées par les deux paliers de gouvernement ?

    Oui. Le projet pilote intègre les subventions du gouvernement du Canada et du gouvernement du Québec. Ainsi, les coûts de participation et modalités présentés à la question no. 5 prennent déjà en compte les subventions des deux paliers de gouvernement et représentent les coûts réels de participation au projet pilote pour les entreprises ambulancières.

    Il est important de noter que certains autres programmes de subventions liées à l’acquisition des bornes de recharge, notamment en caserne ambulancière, peuvent s’ajouter à la borne offerte dans le cadre du projet pilote. Propulsion Québec peut fournir un accompagnement aux entreprises sélectionnées par rapport à la prise de ces décisions. Il est important de noter toutefois que des règles de cumul de subventions peuvent s’appliquer et il est de la responsabilité de chaque entreprise de veiller à les respecter.

    Enfin, les entreprises ambulancières qui n’auraient pas été choisies pour participer au projet pilote, ou qui souhaiteraient acquérir un plus grand nombre de véhicules ambulanciers électriques que ce qui a été autorisé dans le cadre du projet pilote demeurent éligibles à une subvention fédérale de 100 000 $.

  8. Quels coûts devront être assumés par les entreprises ambulancières en lien avec les bornes de recharge ?

    Plusieurs mécanismes de subvention et d’appui sont prévus dans le cadre du projet pilote pour accompagner les entreprises participantes dans la définition des besoins, la planification et le choix des infrastructures de recharge, ainsi que pour bénéficier de tarifs préférentiels pouvant aller jusqu’à la gratuité.

    L’objectif est de veiller à ce que l’implantation des infrastructures de recharge ne soit pas un frein au succès de l’électrification du transport ambulancier au Québec.

    Bornes de recharge aux stations d’attente / déploiement dynamique

    Dans le cadre du projet pilote, une subvention complète portant sur l’acquisition et l’installation d’une borne de recharge à un point d’attente / déploiement dynamique est prévue pour chacune des entreprises participantes.

    Bornes de recharge aux urgences des centres hospitaliers

    L’installation et l’acquisition des bornes de recharge dans les centres hospitaliers situés dans les zones ambulancières des entreprises sélectionnés dans le cadre du projet pilote seront assumées entièrement par le gouvernement du Québec.

    Bornes de recharge en caserne

    Le programme Transportez vert du Gouvernement du Québec permet déjà de subventionner à la hauteur de 50 % l’implantation des bornes de recharge dans les casernes de véhicules ambulanciers.

  9. Dans le cadre du projet pilote, qui est responsable de l’implantation des bornes de recharge dans les centres hospitaliers (aux urgences) ?

    Dès que les entreprises participantes au projet pilote auront été sélectionnées et que les bons de commande des véhicules ambulanciers auront été transmis, Propulsion Québec coordonnera avec les ministères concernés afin de s’assurer que les centres hospitaliers (secteur de l’urgence) des territoires visés implantent les infrastructures de recharge nécessaires.

    Il est possible que l’entreprise puisse s’appuyer sur les infrastructures publiques, partagées, ou temporaires, selon les échéanciers de mise en œuvre propres à chaque centre hospitalier.

Véhicule ambulancier Demers eFX

  1. Est-ce que l’autonomie du véhicule sera suffisante pour accomplir sa mission ?

    Demers Ambulances s’est dotée d’un simulateur développé conjointement avec l’Institut du véhicule innovant afin de déterminer les besoins relatifs à la capacité de charge de l’ambulance électrique en fonction de son usage et de la localisation. C’est sur la base de données opérationnelles réelles que les paramètres techniques de l’ambulance eFX ont été choisis. Cette version de l’ambulance électrique s’adresse principalement aux zones urbaines et périurbaines. Les simulations tiennent compte des éléments de chauffage ou de climatisation et le besoin en alimentation des accessoires des techniciens ambulanciers paramédicaux.

  2. Dans quelle mesure est-ce que l’ambulance électrique est adaptée aux conditions climatiques du Québec ?

    Le véhicule ambulance eFX a été développé au Québec en prenant spécifiquement en considération les différentes réalités climatiques de nos saisons. La climatisation et le chauffage de l’ambulance rencontrent les mêmes critères de performances que les ambulances conventionnelles.

  3. Quel est le coût de l’ambulance électrique eFX?

    Le coût de l’ambulance électrique eFX est de 775 000 $ (sans option). Les coûts réels de participation au projet pilote pour les entreprises ambulancières sont présentés à la question no. 5 prennent en compte les subventions des deux paliers de gouvernement.

  4. Quelle économie est projetée sur la durée totale de propriété du véhicule de 10 ans ?

    L’économie varie selon plusieurs critères et pourrait représenter sur 10 ans plus de 100 000 $ d’économies. Les entreprises intéressées peuvent communiquer directement avec Demers Ambulances pour réaliser des calculs précis en fonction de votre utilisation et déterminer l’économie possible.

  5. Qu’est-ce qui permet d’affirmer que le véhicule aura une durée de vie deux fois supérieure à celle d’un véhicule de Type III avec moteur à combustion (véhicule conventionnel) ?

    Il s’agit de types de véhicules dont la construction est très différente. Les véhicules de Type III à combustion (modèles conventionnels) sont conçus comme véhicules utilitaires légers « light duty vehicles », alors que les véhicules Demers eFX sont des véhicules utilitaires moyens à lourds « medium to heavy duty vehicles ». Concrètement, cela signifie que les composantes utilisées pour la fabrication des tous les aspects du véhicule sont plus durables et plus résistants.

  6. Quel soutien sera offert par Propulsion Québec dans le cadre de la mise en service des nouveaux véhicules ?

    Propulsion Québec jouit d’une vaste expérience en matière d’électrification des transports dans un vaste éventail de secteurs d’activités et d’environnements opérationnels. Même s’il appartient à chacune des entreprises de prendre de manière autonome les décisions relatives à ses opérations, Propulsion Québec pourra soutenir les entreprises participant au projet dans l’aide à la décision, en matière de gestion du changement, ou pour ce qui a trait à la planification des besoins en matière d’infrastructures de recharge. L’Équipe de Demers Ambulances et de Lion comme manufacturiers du châssis et du module ambulancier seront également impliqués directement en soutien aux entreprises pour assurer le succès de la mise en service des nouveaux véhicules.

  7. Quelles sont les différences au niveau du châssis et du module médical entre le eFX et un véhicule de Type III conventionnel ?

    Il existe de nombreuses différences. Nous vous invitons à consulter la page eFX sur le site de Demers Ambulances à cet effet.

  8. Avec qui puis-je communiquer pour des informations de nature technique au sujet du véhicule Demers eFX ?

    Nous vous invitons à communiquer avec Bernard Tremblay au 514 971-7591.

  9. Quel type de données est-ce que mon entreprise devra rendre disponible dans le cadre du projet pilote ?

    Un des objectifs du projet pilote est de récolter des données opérationnelles précises par rapport à l’utilisation des véhicules dans différents secteurs du Québec et contextes opérationnels variés. Dans ce contexte, des données non-confidentielles de géolocalisation des véhicules, des temps de recharge, niveau de charge des batteries, température, etc. devront être accessibles pendant la durée du projet pilote pour les dix véhicules qui y prendront part.

Vous avez des questions sur ce projet ? Contactez :

Stéphane Pascalon

Chargé de projets senior

Poursuivre la lecture sur le sujet

Article 9 février 2024

Efficacité énergétique : des appuis financiers pour passer à l’action

Diriger une entreprise, c’est jongler avec une foule de priorités. L’efficacité énergétique ? Un dossier important… parmi combien d’autres ? Et si on vous donnait les moyens de faire de l’efficacité énergétique un moteur de performance et de rentabilité ? Bonne nouvelle : Hydro-Québec propose des appuis financiers et un accompagnement pour vous aider à conjuguer performance et efficacité énergétique.

Lire la suite
Communiqué 19 décembre 2023

Propulsion Québec salue l’annonce d’objectifs de ventes de véhicules zéro émission au Canada

NORME SUR LA DISPONIBILITÉ DES VÉHICULES ÉLECTRIQUES Montréal, le 19 décembre 2023 — Propulsion Québec, la grappe industrielle des transports électriques et intelligents, tient à saluer l’annonce de la mise en place d’une norme et d’exigences de vente de véhicules zéro émission au Canada afin d’assurer que 100 % des ventes de véhicules neufs au pays soient […]

Lire la suite
Outil 24 novembre 2023

Ressources intersectorielles en développement durable

Les grappes sectorielles québécoises ont décidé de consolider leur engagement envers le développement durable à travers un plan d’action intergrappes. Ce plan a été préparé sur la base de la récolte de données sur les initiatives déjà engagées par les grappes ou celles qu’elles seraient prêtes à mettre en place.

Lire la suite
Communiqué 17 novembre 2023

L’industrie lance Agora afin de contribuer à l’adoption des véhicules électriques grâce à l’interopérabilité des réseaux de recharge

Deux réseaux de recharge canadiens majeurs, Circuit électrique et BC Hydro, ainsi que ChargeHub, leader en solution d'interopérabilité des réseaux de recharge, annoncent le lancement d'Agora.

Lire la suite
Article 31 octobre 2023

Portrait de ma consommation : des données pour gérer stratégiquement votre consommation d’électricité

Les entreprises jouent un rôle crucial dans la transition énergétique. Elles savent que l’efficacité énergétique est un levier de rentabilité. Votre organisation gagnera à gérer stratégiquement sa consommation d’électricité. La clé ? Vos données !

Lire la suite
Article 27 octobre 2023

Électrifier sa flotte d’autobus scolaires : des subventions disponibles pour soutenir votre projet

Dans cette série d’articles, nous démystifierons les grandes étapes d’un projet d’électrification de parc d’autobus scolaires grâce au guide Transporteur+. Ce guide a pour objectif d’offrir un accès facile et direct à des ressources, de clarifier les étapes, les enjeux ainsi que les conditions et mesures facilitantes pour une transition réussie vers l’électrification.

Lire la suite
Article 10 octobre 2023

Électrifier sa flotte d’autobus scolaires : l’étape cruciale de la mise en opération

Dans cette série d’articles, nous démystifierons les grandes étapes d’un projet d’électrification de parc d’autobus scolaires grâce au guide Transporteur+. Ce guide a pour objectif d’offrir un accès facile et direct à des ressources, de clarifier les étapes, les enjeux ainsi que les conditions et mesures facilitantes pour une transition réussie vers l’électrification.

Lire la suite
Article 26 septembre 2023

Gestion de la demande de puissance : consommer au bon moment pour économiser

Si vous pouviez diminuer la facture d’électricité de votre entreprise tout en participant à l’effort collectif lié à la transition énergétique du Québec, le feriez-vous ? C’est fort probable !

Lire la suite
Article 15 septembre 2023

Électrifier sa flotte d’autobus scolaires : l’importance d’adapter les bâtiments et les infrastructures

Dans cette série d’articles, nous démystifierons les grandes étapes d’un projet d’électrification de parc d’autobus scolaires grâce au guide Transporteur+. Ce guide a pour objectif d’offrir un accès facile et direct à des ressources, de clarifier les étapes, les enjeux ainsi que les conditions et mesures facilitantes pour une transition réussie vers l’électrification.

Lire la suite
Article 15 août 2023

Les données au cœur de la transition VÉ – l’histoire de FLO

En date de mai 2023, FLO c’est plus de 90 000 bornes en Amérique du Nord et plus de 220 000 membres qui utilisent leur réseau et qui rechargent leurs véhicules plus d’un million de fois chaque mois! Afin de poursuivre son rythme de croissance et de pouvoir répondre à la demande toujours plus nombreuse, […]

Lire la suite