Propulsion Québec lance le projet En route, destination carrières en transports électriques et intelligents

par Propulsion Québec
Propulsion Québec lance le projet En route, destination carrières en transports électriques et intelligents

MONTRÉAL, le 11 janv. 2021 – Propulsion Québec, la grappe des transports électriques et intelligents, lance un tout nouveau projet porteur En route, destination carrières en transports électriques et intelligents. Par le déploiement de ce projet, Propulsion Québec a pour but de valoriser le secteur des transports terrestres électriques et intelligents (TEI) et d’attirer de nouveaux talents pour favoriser l’accès à une main-d’œuvre qualifiée en TEI. Pour répondre aux enjeux de main d’œuvre rencontrés par près de 70% des membres de la grappe, Propulsion Québec a d’ailleurs mené en juillet 2020 une étude sur les besoins en main-d’œuvre et en formation dans le secteur des TEI au Québec et a formulé plusieurs recommandations pour favoriser la disponibilité de la main-d’œuvre, ces dernières sont à l’origine du projet En route ! unique au Québec.

Coprésenté par le gouvernement du Québec, ce projet de mise en valeur des formations, carrières et emplois en transports électriques et intelligents se décline en trois niveaux :

  • Campagne promotionnelle des carrières dans le secteur des TEI ;
  • Salon virtuel de l’emploi et de la formation se déroulant le 29 et 30 mars 2021 qui permettra le jumelage et le partage d’informations sur les carrières en TEI ;
  • Site web dédié répertoriant les offres d’emplois et formations disponibles en TEI, les chiffres clés du secteur, des vidéos de présentation d’entreprises québécoises, des fiches métiers, des portraits de travailleurs etc.

Une main-d’œuvre qualifiée pour une industrie forte

En route, destination carrières en transports électriques et intelligents vise à mieux faire connaître le secteur des TEI, les formations qui mènent à des carrières concrètes dans le secteur et les opportunités d’emplois à diverses clientèles cibles afin d’augmenter l’attractivité de notre secteur et permettre aux entreprises de la grappe d’accéder à un bassin de main-d’œuvre qui réponde aux besoins de l’industrie.

Plus spécifiquement, le projet vise les objectifs suivants :

      1. Augmenter la notoriété et l’attractivité du secteur des TEI ;
      2. Faire connaître les formations qui mènent à des carrières dans le secteur des TEI ;
      3. Faire connaître les emplois du secteur des TEI et les entreprises qui recrutent ;
      4. Regrouper et mettre à jour sur une base régulière les informations en lien avec les formations disponibles en lien avec les TEI ;
      5. Assurer un maillage et permettre le recrutement entre des entreprises et des candidats qualifiés ;
      6. Permettre aux établissements d’enseignement de faire la promotion de leur offre de formations ;
      7. Contribuer, à terme, à combler des postes dans les sous-secteurs suivants :
        • Électrification des transports ;
        • Transport intelligent ;
        • Nouvelles solutions de mobilité ;
        • Entretien de véhicules moyens et lourds.

Le projet vise les étudiants et finissants, les diplômés récents, les travailleurs québécois d’autres industries et secteurs, les travailleurs étrangers d’autres industries et secteurs ainsi que les conseillers en orientation.

Citations

« L’électrification des transports, les solutions de mobilité intelligente et intégrée sont le futur du transport terrestre mondial, de nombreux pays ont d’ailleurs orienté leurs efforts de relance économique post-COVID-19 en ce sens, dont le Canada et le Québec. Pour mener à bien cette transition énergétique et technologique et ainsi assurer le succès de nos projets en mobilité durable, il est impératif de former et développer et attirer une main d’œuvre qualifiée. Grâce à ses nombreux atouts, dont son capital humain, la présence d’un écosystème émergent et une abondance d’énergie renouvelable, le Québec se positionne naturellement comme un leader du secteur des TEI à l’échelle internationale. C’est ici que les opportunités de carrières sont les plus prometteuses et c’est avec les différents partenaires gouvernementaux, les institutions d’enseignement et les entreprises québécoises en TEI que la grappe mise sur l’attraction d’un bassin de talent provenant autant du Québec que d’ailleurs ! En développant les compétences spécifiques aux besoins de notre secteur, mais aussi en encourageant la requalification de certains travailleurs nous pourrons assurer une main-d’œuvre forte pour notre industrie. » affirme Sarah Houde, présidente-directrice générale de Propulsion Québec, la grappe des transports électriques et intelligents.

« Le soutien de 150 000 $ offert par Services Québec pour la tenue du salon virtuel est d’autant plus important dans la situation de pandémie actuelle. Cette initiative porteuse permettra de combler un manque de main-d’œuvre dans un domaine d’avenir, au moment où le Québec s’engage dans un grand projet d’électrification de son économie par l’entremise du Plan pour une économie verte 2030. En effet, les secteurs d’activité économique comme le transport et l’intelligence artificielle appliquée à la mobilité sont jugés importants pour le rétablissement de notre économie. Il faut donc valoriser ces secteurs et encourager les gens à suivre des formations qui mènent à des emplois dans ces secteurs. D’ailleurs, des mesures, dont le Programme d’aide à la relance par l’augmentation de la formation (PARAF), ont déjà été mises en œuvre afin de favoriser la formation, la requalification et le développement des compétences des travailleurs », a mentionné le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet.

La réalisation de ce projet est rendue possible grâce au soutien financier de nos partenaires : le gouvernement du Québec, Merkur, LeddarTech, BRP, Effenco, AddÉnergie, Bixi, La Compagnie Électrique Lion, la Société de transport de Laval, le Cégep de Saint-Jérôme, l’École de technologie supérieure (ÉTS), le Cégep de Sainte-Foy, l’Université Laval, Compétences VÉ et l’Université McGill.

Pour en apprendre davantage sur le projet En route, destination carrières en transports électriques et intelligents, consultez la section sur notre site web.


À propos de Propulsion Québec

La grappe des transports électriques et intelligents du Québec mobilise tous les acteurs de la filière autour de projets concertés ayant pour objectif de positionner le Québec parmi les leaders du développement et de l’implantation des modes de transport terrestre favorisant les transports électriques et intelligents. Créé en 2017, Propulsion Québec compte aujourd’hui plus de 185 membres de différents secteurs et déploie ses ressources selon six chantiers distincts visant à développer et soutenir des projets innovants. La grappe bénéficie de l’appui financier du gouvernement du Québec, du gouvernement du Canada, de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), d’ATTRIX, du Fonds de solidarité FTQ, d’Hydro-Québec et de Québecor.


Renseignements:
Marie-Christine Labonté | Chargée de communications et de relations publiques, Propulsion Québec, marie-christine.labonte@propulsionquebec.com | 514 966-6414