Propulsion Québec ainsi que 14 leaders économiques, syndicaux, sociaux et environnementaux offrent des pistes pour une relance solidaire, prospère et verte

MONTRÉAL, le 15 avril 2020– En cette période d’incertitude et d’insécurité pour des millions de Québécoises et de Québécois, un groupe de 15 leaders économiques, syndicaux, sociaux et environnementaux se mobilisent dans un élan inédit pour appuyer les efforts de relance de l’économie québécoise.

par Propulsion Québec

Le groupe a répondu à l’appel à la relance du gouvernement du Québec en lui transmettant une série de propositions visant à soutenir les entreprises et les travailleuses et travailleurs, ainsi que leurs communautés, sur la base des grands objectifs sociaux, économiques et environnementaux qui font largement consensus au Québec. En mettant au jeu des propositions de nature à rendre le Québec plus prospère, plus solidaire, plus vert et plus résilient, ces leaders répondent ainsi à l’appel du Premier ministre Legault que l’on commence à réfléchir à la façon dont le Québec pourra sortir plus fort et plus uni de cette crise sans précédent. Ils offrent au gouvernement du Québec d’approfondir ce dialogue ensemble.

Ces propositions visent notamment un appui à l’achat local et à l’économie sociale, à rénover nos infrastructures routières, à accélérer les projets structurants de transport collectif et à soutenir l’électrification des transports de personnes et des marchandises. Elles proposent également d’appuyer le secteur agricole et la résilience des collectivités, notamment à travers des investissements dans le logement social, les commerces de proximité et la rénovation écoénergétique. Elles visent enfin à assurer une transition juste pour les travailleuses et travailleurs, notamment dans les industries et les manufactures, vers une économie sobre en carbone et résiliente, par exemple par le déploiement de programmes de soutien du revenu. Ces mesures pourraient notamment être financées par une contribution accrue du Fonds des générations et par l’implication d’institutions financières publiques et privées.

Ces propositions ont été élaborées et appuyées par la Fondation David Suzuki, le Conseil du patronat du Québec, la Fédération des travailleuses et travailleurs du Québec, le Chantier de l’économie sociale, Vivre en Ville, Propulsion Québec, l’Ordre des urbanistes du Québec, COPTICOM Stratégies et Relations publiques, Équiterre, Écotech Québec, l’Association des groupes de ressources techniques du Québec, le Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement du Québec, la Coalition des groupes communautaires pour le développement de la main d’œuvre, ainsi que par Annie Chaloux et François Delorme, de l’Université de Sherbrooke.

SOURCE : Groupe de 15 leaders économiques, syndicaux, sociaux et environnementaux

Renseignements: Christophe Aura, COPTICOM, Stratégies et Relations publiques, 514-797-7986, caura@copticom.ca