Horizon 2050 : l’avenir de la mobilité

Le déploiement de l’industrie des transports électriques et intelligents

Le déploiement de l'industrie des transports électriques et intelligents

Le déploiement de l’industrie des transports électriques et intelligents

Propulsion Québec a mandaté la firme MARCON pour définir des projections sur l’industrie des transports électriques et intelligents (TEI). Découvrez les faits saillants de cette analyse de l’impact projeté d’ici 2050.

Nous devons cependant rester prudents face à ces chiffres, qui ne doivent pas être interprétés comme une prédiction absolue, mais plutôt comme une tendance.

Cette étude a été réalisée avec la participation financière du gouvernement du Québec.

Transformation du parc de véhicules nord-américain

Transformation du parc de véhicules nord-américain

Transformation du parc de véhicules nord-américain

Si on ne tient compte que des facteurs classiques tels que l’augmentation de la population ou du PIB, l’évolution dite « normale » du parc de véhicules nord-américain sera amenée à croître lors des prochaines décennies.

La combinaison de plusieurs facteurs imposera des changements graduels dans les habitudes de transport des individus et les pratiques de transport de marchandises. Ainsi, la pénétration progressive du marché par les technologies des TEI provoquera des changements substantiels dans la composition du parc de véhicules nord-américain, ainsi que dans sa taille d’ici 2050.

L’avancement des TEI altérera cette évolution « normale » du parc nord-américain. D’autres facteurs socio-économiques, réglementaires, mais aussi en lien avec de nouveaux modèles d’affaires influenceront également la taille du parc.

Il est anticipé que le développement de hubs de mobilité pour le transport des personnes, facilitant les déplacements urbains et interurbains, générera une croissance notable des véhicules moyens et lourds (autobus, train léger, tramway, etc.). Cette évolution entraînera également une baisse du nombre de véhicules légers, attribuable à une utilisation plus intensive et partagée de ceux-ci, et ce, malgré une augmentation des déplacements des passagers générée en particulier par l’accroissement du MaaS*.

 

* « Mobility as a Service » : La mobilité en tant que service est une offre numérique dite tout-en-un qui donne accès à l’ensemble des moyens de transport par le biais d’une seule application sur téléphone intelligent. Aucun acronyme n’existe encore en français.

 

 

 

En ce qui concerne le transport de marchandise, la croissance de centres de consolidation en périphérie des centres urbains favorisera l’augmentation du nombre de véhicules lourds pour le transport de longue distance, tandis que les véhicules moyens, moins encombrants pour les livraisons de proximité, permettront de réduire la congestion sur de plus courtes distances.

Il est donc attendu que le parc de véhicules nord-américain, influencé par l’avancement des TEI, diminuera au cours des prochaines décennies, contrairement à ce qu’une évolution « normale » aurait laissé présager.

Cependant, les différentes catégories de véhicules n’évolueront pas de la même façon tout au long des prochaines décennies. Les TEI transformeront la nature du parc de véhicules en Amérique du Nord sur un horizon à long terme (2050) avec une baisse marquée des véhicules légers, une hausse majeure du nombre de véhicules moyens et lourds et une hausse significative des véhicules ferroviaires.

 

Malgré la diminution progressive du nombre total de véhicules légers dans le parc nord-américain, une augmentation très importante des véhicules électriques et intelligents est à prévoir.

La croissance vers des véhicules électriques et intelligents des catégories de véhicules moyens et lourds est encore plus marquée, car l’offre de ces véhicules est encore presque inexistante.

* Pour connaître tous les scénarios étudiés et les prédiction chiffrées, veuillez consulter l’étude complète ou le sommaire exécutif.

 

CONSULTEZ LE SOMMAIRE EXÉCUTIF

Évolution de la part des véhicules électriques et intelligents dans le parc nord-américain

Évolution de la part des véhicules électriques et intelligents dans le parc nord-américain

Évolution de la part des véhicules électriques et intelligents dans le parc nord-américain

La part future des véhicules électriques et intelligents a été évaluée selon un modèle prédictif (non économétrique) développé, qui inclut de

nombreux paramètres socioéconomiques, technologiques, réglementaires, etc. Les estimations quant au parc de véhicules dépendent, entre autres :

Pour les véhicules électriques : De la disponibilité d’un éventail plus complet de modèles de véhicules légers électriques, particulièrement dans l’importante sous-catégorie des véhicules utilitaires, des camionnettes et des fourgonnettes.

Pour les véhicules intelligents : De la commercialisation de véhicules autonomes (niveaux 4 et/ou 5 de la Society of Automotive Engineers) à compter de 2030.

 

Impacts sur la chaîne de valeur dans l’industrie québécoise

Impacts sur la chaîne de valeur dans l’industrie québécoise

Impacts sur la chaîne de valeur dans l’industrie québécoise

Cette transformation du parc de véhicules aura un impact important sur la chaîne de valeur dans l’industrie de l’électrification des transports et des transports intelligents sur un horizon à moyen et long terme au Québec. Le potentiel québécois dans ces industries est variable selon la technologie véhiculaire, ainsi que selon les différentes étapes de la chaîne de valeur.

En ce qui concerne l’électrification des transports, il est prévu que le potentiel québécois soit important pour les maillons suivants de la chaîne de valeur :

  • Fabrication de véhicules moyens (surtout à usages spécialisés);
  • Fabrication de véhicules lourds (camions, autobus et ferroviaire);
  • Infrastructure de recharge;
  • Service et usage en lien avec tous les types de véhicules.

 

Pour ce qui est du transport intelligent, le potentiel pour l’industrie québécoise sera plus important pour ces catégories :

  • Composantes pour les véhicules et pour la fourniture d’infrastructure dans les secteurs de l’optique et de l’intelligence artificielle ;
  • Services et usage en lien avec tous les véhicules.

 

 

 

 

Pour en apprendre davantage sur l’horizon 2050 des TEI ainsi que sur les besoins en main-d’oeuvre et formation dans ce secteur, consultez l’étude complète « Horizon 2050 et besoins main d’œuvre et formation du secteur des transports électriques et intelligents au Québec ».