Nouvelles

Connectivité, collecte de données et villes intelligentes

Dans cette série d’articles, Propulsion Québec revient sur la 2e édition…

du Forum international sur la gestion des parcs de véhicules IMPULSION MTL, qui avait lieu sous forme de 5 activités virtuelles, du 27 octobre 2020 au 27 avril 2021. Cet événement unique au Québec réunit les professionnels et fournisseurs autour d’un objectif commun : actualiser les parcs de véhicules grâce aux nouvelles technologies et solutions disponibles sur le marché afin de répondre aux exigences environnementales, sociales, opérationnelles et réglementaires.

Avec la pandémie de la COVID-19, Propulsion Québec a choisi de revoir entièrement le format de présentation de cet événement en virtuel, en proposant 5 événements portant chacun sur un thème unique. Retour sur l’événement du 27 avril 2021, axé sur la connectivité, la collecte de données et les villes intelligentes, de la 2e édition du Forum IMPULSION MTL.

Ce 5e et dernier événement a été lancé avec la présence de M. Mickaël Bouloux, Vice-Président de Rennes Métropole, délégué à l’international et au tourisme, Maire de la commune du Rheu. Il s’est adressé aux participants en soulignant l’importance de la thématique choisie, soit la connectivité, la collecte de données et les villes intelligentes, qui est au cœur même des priorités de Rennes Métropole. Il estime que cet événement est une occasion unique de mettre en commun les atouts croisés et la synergie entre les acteurs-clés québécois et français.

Le futur du transport connecté

La première présentation de la journée a mis la table sur la thématique de l’événement. L’expert reconnu mondialement et Président – directeur général de l’Intelligent Transportation Society of America (ITS America), M. Shailen P. Bhatt, a affirmé que la technologie est la clé pour le partage des nouvelles informations en lien avec la connectivité à travers le monde. Il a mentionné, à titre d’exemple, qu’il y a plus de 70 ans, on imaginait des déplacements par véhicules autonomes et en 2021, on développe ces technologies et on teste des solutions de véhicules autonomes. Selon lui, ces derniers ne sont pas encore un sous-secteur mature en termes de mobilité mais le segment des véhicules électriques lui est en pleine explosion.

La vision pour de nouvelles solutions innovantes de mobilité imaginées il y a des décennies se réalisent et se développent aujourd’hui grâce aux technologies et énergies d’aujourd’hui.
D’ici 10 ans, nos enfants seront à même de se déplacer avec l’évolution des options en cours de développement en matière de mobilité autonome et intelligente.

Solution pour l’électrification : moins de batteries !

C’est du moins ce que propose la plus récente innovation de l’entreprise québécoise et partenaire d’IMPULSION MTL, Effenco. Le président de l’entreprise, David Arsenault, a présenté une solution novatrice permettant de diminuer la quantité d’énergie à bord du véhicule, ce qui permet d’augmenter du même coup son autonomie.

Ce processus d’électrification flexible et adaptable, testé sur un véhicule qui effectue un trajet régulier, a permis de récolter des données fort étonnantes ! En positionnant les points de recharge de façon « opportuniste » lors des arrêts prévus du véhicule vocationnel, ce dernier se recharge ainsi fréquemment sans devoir être équipé d’une surcharge de batteries, ce qui réduit également son coût d’achat.

La mobilité connectée au service des villes

Les panélistes invités ont soulevé l’importance de la connectivité dans les villes afin d’assurer la fluidité et la sécurité du trafic au bénéfice du citoyen et de l’environnement. Ils ont affirmé que le Québec est un précurseur en matière de mobilité connectée dans le monde.

M. Félix Laroche, Président – directeur général de Jakarto, estime qu’une ville intelligente connectée est synonyme de qualité de vie pour le citoyen. Dans le futur, il croit que les véhicules communiqueront directement avec le citoyen via son téléphone mobile par un réseau plus connecté et intelligent.

M. Roger Fugère, Président et co-propriétaire d’Orange Traffic, affirme quant à lui qu’il est important d’investir pour connecter les intersections pour savoir ce qui se passe sur le réseau de la route. Pourquoi ? Pour rendre les corridors plus fluides, réduire le trafic, car plus une ville est fluide, plus elle est sécuritaire et plus les gens ont envie d’y vivre.

Le président de Dimonoff, M. Bernard Têtu, a, pour sa part, souligné que l’humain dépend de la technologie donc il faut dès maintenant la monitorer et l’optimiser et ce, constamment. En interconnectant les différentes infrastructures routières, on s’assure non seulement de la sécurité des usagers mais aussi de préserver l’environnement en utilisant moins longtemps son véhicule.

Fluidité des transports collectifs grâce aux données

Nos panélistes ont abordé les défis du traitement des données pour assurer une fluidité dans les transports collectifs et pour une expérience utilisateur accrue.

Mme Elisabeth Poirier-Defoy, Directrice générale adjointe chez MobilityData a souligné l’importance de standardiser les données en amont. Mme Sophie Le Blanc, Responsable du développement des affaires chez Transit app, a, pour sa part, mentionné l’importance de la qualité de la donnée, c’est-à-dire qu’une donnée se doit d’être fiable, en temps réel et actualisée fréquemment. M. Olivier Blais, Co-fondateur de Moov Ai, a quant à lui affirmé qu’il est primordial de s’assurer que la donnée reflète la réalité. Il faut considérer plusieurs facteurs tels que la météo, les événements, les travaux de construction. Finalement, M. Martin Choinière, Président de Civilia a expliqué que le flux de données se doit d’être diffusé via plusieurs plateformes, telles qu’une application mobile, des SMS ou panneaux d’affichage, pour l’utilisation la plus pertinente possible aux utilisateurs.

Mégatendances énergétiques : les villes intelligentes sont la solution pour optimiser l’utilisation de l’énergie

M. Eric Deschênes, Directeur général national et chef du secteur d’activité Électrification chez ABB Canada, partenaire officiel de cet événement d’IMPULSION MTL, a profité de sa présence pour souligner l’importance d’optimiser l’utilisation de l’énergie via les villes intelligentes.

Voici quelques chiffres-clés de sa présentation :


⚡ En 2050, on prévoit que 70 % de la population mondiale vivra en zone urbaine, qui représente seulement 3 % de la surface de la Terre ;
⚡ Le Canada est en tête de peloton, avec 82 % de sa population qui habite en zone urbaine, parmi les plus hauts taux de la planète ;
⚡ La demande d’énergie sur la planète doublera d’ici 2050 ;
⚡ La demande d’électricité doublera d’ici 2030 ;
⚡ 90 % des données dans le monde ont été générées au cours des 2 dernières années (et elles doublent à tous les 18 mois) ;
⚡ Les centres de données sur la planète consomment de 2 à 3 % de toute l’électricité produite ;


Conséquences des mégatendances :

  • Changements climatiques ;
  • Pannes fréquentes dans les pays émergents ;
  • Augmentation des GES ;
  • Le prix de l’électricité continue d’augmenter.

Une électrification en toute confiance grâce aux données télématiques

M. Anthony Mainville, Président d’AttriX, Partenaire intégré GéoTab et partenaire d’IMPULSION MTL, a souligné l’importance de la télématique avancée pour l’optimisation et la transition énergétique.

Selon lui, votre parcours en transition énergétique peut être considérablement simplifié grâce à la télématique spécialisée, qui veille à optimiser :

  • L’inventaire de la flotte ;
  • Les données opérationnelles ;
  • Les indicateurs de performance clés par conducteur de véhicule ;
  • L’analyse comparative et l’état de la situation.

La télématique appliquée aux parcs de véhicules permet d’identifier les besoins réels grâce aux données liées à la vocation. Ces données ainsi récoltées permettent de définir, par exemple, quelles heures et journées conviennent le mieux à la recharge du véhicule et identifier les opportunités de recharge par périodes.

Les villes intelligentes et l’avenir du virage connecté

Dans le cadre du dernier panel de discussion de la journée, les experts ont partagé les différentes initiatives entreprises dans leurs villes pour les rendre plus intelligentes, en plus de faire part des défis rencontrés.
Mme Jordan Davis, Directrice exécutive à The Columbus Partnership, a parlé de leur projet-pilote débuté en 2016 duquel ils partagent les différents apprentissages afin d’aider d’autres villes qui souhaitent s’en inspirer. Selon elle, il est important de clarifier ses besoins dès le départ, ce qui n’est pas forcément la réalité. M. Miguel Sangalang, Directeur exécutif et général de la Ville de Los Angeles, a mentionné que leur plus grand défi actuellement est de cibler les communautés en fonction des solutions. La diversité démographique représente également un défi majeur en mobilité connectée. M. Paul Rothman, Directeur, Villes intelligentes et lab IdO, Bureau du directeur de la technologie de la mairie de New York, a fait part de l’importance de la collaboration entre les villes et l’importance de réagir en temps réel. M. Stéphane Guidoin, Directeur du Laboratoire d’innovation urbaine de Montréal, a affirmé avoir appris que les choses changent très vite mais que les villes évoluent lentement. Il est important de rester humble et de respecter le temps nécessaire pour que les villes puissent réagir et s’adapter. Mot-clé : adaptation !


Propulsion Québec tient à remercier tous les partenaires de leur implication dans la réussite de cet événement majeur pour l’écosystème des transports électriques et intelligents au Québec : le Gouvernement du Québec, Québecor, AttriX partenaire intégré GéoTab, Hydro-Québec, Effenco, ABB Canada, FLO, La Compagnie Électrique Lion, Boivin Evolution, et nos villes partenaires : la Ville de Montréal, la Ville de New York – Department of Citywide Administrative Services (NYC DCAS), la Ville de Chicago et la Ville de Philadelphie.


Crédit photo : Raphaël Thibodeau