Nouvelles

Une belle réussite pour le Projet Colibri

Près de 18 mois après le lancement officiel du projet pilote de livraison urbaine écologique Colibri, le constat est unanime : c’est un succès retentissant.

Les performances opérationnelles sont si concluantes qu’il est prévu de répliquer le modèle dans d’autres arrondissements.

Des résultats probants

Dès le début, l’intégration des vélos-cargo dans le paysage urbain s’est faite sans encombre et l’accueil de la population et des médias a été très positif. Un an et demi après, le Projet Colibri a effectué plus de 130 000 livraisons décarbonées entre septembre 2019 et décembre 2020, pour atteindre une moyenne hebdomadaire de 5000 livraisons pour la période des Fêtes 2020.

Sur une base annuelle, on estime donc que le projet Colibri a permis d’éviter 80 tonnes d’émissions de CO2, 130 000 km de déplacements de camions et 16 000 heures de présence de camions dans le centre de Montréal.

Statistiquement, ce projet-pilote a démontré que les vélos-cargo sont plus efficaces que les camions de livraison traditionnels en milieu dense, effectuant près de 15% arrêts/heure supplémentaires.

De plus, ils utilisent moins d’espace sur la voie publique, libérant une quantité d’espace importante pour d’autres fonctions. En tenant compte de l’emprise au sol moins importante du vélo-cargo relativement au camion ainsi que des temps d’arrêt moyens plus courts, le mode de livraison Colibri utilise 5 fois moins d’espace que le mode de livraison traditionnel.

L’expérimentation du modèle a aussi permis de démontrer que le vélo-cargo était beaucoup plus facile et rapide à stationner, et plus agile pour évoluer dans la circulation routière. Idéalement composée de cinq vélos-cargo et un camion électrique pour une performance optimale, ce type de flotte contribue grandement à réduire de nombreuses nuisances liées à la livraison urbaine.

Les vélos-cargo ont également roulé dans des zones piétonnes sans entraîner de nuisance. Une telle observation ouvre des possibilités intéressantes en matière d’aménagement des artères commerciales.

On peut donc affirmer que le projet Colibri est devenu bien davantage qu’un projet pilote : il s’agit d’une véritable démarche municipale structurée de livraison urbaine durable qui fait rayonner Montréal et les entreprises innovantes qui y participent.

Deux nouveaux mini-hubs annoncés

Devant un tel succès, la Ville de Montréal a annoncé en février que le modèle Colibri serait reproduit avec 2 nouveaux mini-hubs de logistique dans d’autres arrondissements. Portés par la Coop Carbone, ces mini-hubs visent à pérenniser le modèle dans la métropole.

Un modèle de livraison innovant

Cette initiative, mise en œuvre en septembre 2019 en collaboration avec Jalon MTL, s’inscrit dans une volonté de trouver des solutions de mobilité durable et intelligente. C’était là une première réalisation d’un pôle d’expérimentation en logistique urbaine à la Ville, qui visait à tester des solutions de transport écologiques des marchandises.

Les principaux objectifs de l’initiative étaient d’évaluer la performance opérationnelle de la pratique associant un mini-hub de logistique urbaine à des vélos-cargos en la comparant à un mode classique qui consiste à faire partir des camions de livraison depuis des centre de tri éloignés du centre-ville, et d’estimer la performance économique et environnementale plus large du modèle.


CRÉDITS PHOTO : copyright Ville de Montréal / Mathieu Sparks.